L’épuration naturelle,

 

Les systèmes d’épuration des eaux usées sont de deux types : les systèmes intensifs (micro-stations) et extensifs (lagunage, filtres plantés). Tous deux sont basés sur le développement d’une flore bactérienne fixée sur un substrat ou sous forme libre (en suspension dans l’eau). Le développement de cette flore est activé par un apport extérieur en énergie dans les systèmes intensifs, par le biais d’aérateurs, mélangeurs et autres. Dans les systèmes extensifs, le développement de la flore bactérienne est reproduit tel qu’à l’état naturel, selon les échanges gazeux avec l’atmosphère et les plantes, sans apport extérieur sous quelque forme que ce soit. Les systèmes intensifs peuvent traiter une quantité d’eau importante dans des espaces confinés et réduits (fosses enterrées). Comparativement, les systèmes extensifs sont moins compacts pour traiter les mêmes quantités d’eau et nécessitent une surface au sol qui dépend de leur mode de fonctionnement technique.

Les filtres plantés

Les filtres plantés sont constitués d’une enceinte, soit maçonnée, soit un bassin taluté avec une bâche d’étanchéité (qui exclut toute infiltration, tel que requis par la loi en région wallonne), rempli de graviers et planté de roseaux. Une flore bactérienne se développe et se fixe sur les graviers et les racines des plantes ; l’épuration se produit, principalement, sur base du temps durant lequel l’eau à épurer reste dans le système, en contact avec la microflore qui est responsable de l’épuration.

L’écoulement hydraulique peut s’y faire soit verticalement, soit horizontalement entre l’entrée et la sortie, tel que représenté par la figure 1 ci-dessous. Le niveau de l’eau est toujours en sous-surface et il n’y a pas de plan d’eau apparent, ce qui évite les problèmes de développement d’insectes, d’odeurs et de risques d’accident. Les systèmes sont portants, il est possible de marcher dessus, ce qui facilite les opérations de maintenance tel que le fauchage éventuel des roseaux.

La description de ces filtres plantés comme système par « lagunage » est une forme d’abus de langage qui reflète peu le mode de fonctionnement technique réel de ces systèmes, vu qu’il n’y a pas de plan d’eau en surface.

 

Filtre planté Horizontal

Filtre planté Vertical

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now